53 km

d'autoroute

1 000

emplois directs et indirects créés

4

portiques en Flux libre pour le péage

2025

mise en service

Une autoroute « nouvelle génération »
qui répond aux attentes locales

Une nouvelle liaison pour désenclaver le Tarn Sud

L’autoroute A69 est une opération classée priorité nationale qui figure parmi les priorités identifiées dans la Loi d’orientation des mobilités promulguée par le ministère de la Transition écologique et déclarée d’Utilité Publique le 19 juillet 2018. L’A69 fait le lien entre la rocade de Castres et l’autoroute A680, desservant un large territoire compris dans l’aire urbaine toulousaine. C’est un maillon essentiel pour les déplacements en Occitanie qui répond notamment aux besoins de désenclavement et de développement du bassin de vie et d’emploi de Castres et Mazamet, en offrant un haut niveau de service aux usagers qui l’emprunteront.

Un vecteur d’accélération économique

Avec la création de près de 1 000 emplois locaux, l’A69 va contribuer à la dynamique du tissu économique local en impliquant les entreprises d’Occitanie et plus particulièrement du Tarn. L’insertion des personnes éloignées du marché de l’emploi sera une priorité. En reliant le bassin Castres – Mazamet à la métropole régionale de Toulouse, l’autoroute A69 permettra aussi de valoriser les investissements réalisés par les acteurs économiques de ce territoire depuis plusieurs décennies.

Jusqu’à 35 minutes de gain de temps

Avec des trajets entre Toulouse et Castres diminués de 25 min (en heures creuses) à 35 min (aux heures de pointe), l’A69 va améliorer la qualité de vie de ses usagers quotidiens : elle permettra un gain de temps pour la vie de famille, les loisirs…

Des trajets plus sûrs

S’appuyant sur des statistiques nationales selon lesquelles l’autoroute est 5 fois plus sûre que la route*, l’A69 entend renforcer la sécurité des automobilistes.

Moins de trafic pour les riverains de la RN126

Avec une future fréquentation journalière estimée à 8 400 voitures et 800 poids lourds (chiffres de la DUP), l’A69 va nettement restreindre le trafic routier autour des zones urbanisées (Cuq Toulza et Cambounet…). Elle va réduire les nuisances associées : moins de bruit avec l’installation d’écrans acoustiques et de modelés de terre, moins de pollution et davantage de sécurité pour les riverains de la RN126.

*Source : Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes – ASFA

23% du coût de l’opération sont consacrés à la préservation de l’environnement

L’A69 répond strictement aux normes les plus récentes en matière de protection de la ressource en eau, de la préservation de la biodiversité, de la réglementation sur les volets bruit, qualité de l’air…. 200 ouvrages d’art (routiers, hydrauliques, à faune…) permettront d’assurer la transparence de l’autoroute, de préserver les continuités écologiques et de lutter contre les inondations. Les associations de protection de l’environnement seront associées tout au long de l’opération et même bien après, avec par exemple un suivi des mesures environnementales jusqu’à la fin de la concession.

Une autoroute à faible impact écologique

L’A69 est une autoroute du XXIème siècle. Conçue et réalisée avec des solutions de dernière génération (notamment le péage en Flux libre), elle intègre les dernières normes les plus strictes sur les plans environnemental et climatique.

Un chantier bas carbone

ATOSCA s’engage à mettre en oeuvre ses dernières innovations en matière de diminution d’empreinte carbone : matériaux recyclés, matériaux bas carbone, limitation des approvisionnements extérieurs…

Des mesures importantes pour protéger la biodiversité

Grâce à un inventaire faune/flore réalisé entre 2019 et 2020, le tracé de l’autoroute a été optimisé pour éviter 4 zones d’enjeux écologiques majeurs. Concrètement, 10 ouvrages supplémentaires seront construits et 11 ouvrages seront améliorés afin de limiter l’impact écologique de l’autoroute. 20 ouvrages dédiés à la grande faune et 56 passages petite faune seront installés. Ces révisions visent à assurer les continuités écologiques et préserver ainsi la faune. De même, des ouvrages hydrauliques importants garantiront qu’il n’y aura pas d’impact négatif sur les inondations.

Une liaison 100% Flux libre

L’A69 sera la première autoroute d’Occitanie à Flux libre résolument engagée pour la transition énergétique. Le système en Flux libre évite la création de gares de péage grâce à l’installation de portiques permettant la détection et l’identification des véhicules sans réduire leur vitesse (grâce aux badges actuels ou à la lecture de plaques). C’est une façon de limiter les besoins en foncier et en matériaux, de réduire la production de CO2, mais également un gage de confort, de simplicité et de gain de temps pour les conducteurs.

2 parkings de covoiturage et 16 points de recharge électrique

La création de 2 parkings de covoiturage et de 2 aires de repos équipés de 16 points de recharge électrique au total, contribuera à lutter contre l’autosolisme tout en promouvant les véhicules à faible émission de gaz à effet de serre.

- 20% pour les véhicules à faible émission

Première en France, ATOSCA s’est engagée, dans son contrat avec l’État, à offrir 20% de réduction aux conducteurs circulant en véhicules à très faible émission, pour tous les trajets effectués sur l’A69.

Des réductions importantes pour les usagers fréquents

La promotion de l’écomobilité interviendra par une politique tarifaire très favorable, directement dans le prix d’usage de l’autoroute. La réduction de 20 % pour les véhicules électriques est cumulative avec les abonnements, ce qui fait que la réduction pour un véhicule électrique peut aller jusqu’à 70 %.

Nous contacter

contact@a69-atosca.fr